Le sol, le rein de l’aquarium

Premier outil de filtration, le sol d’un aquarium d’eau douce ne doit pas être négligé lors de sa conception. Qu’il soit à base de sable, gravier, terreau, ou sol technique, sa qualité, sa porosité, sa granulométrie ainsi que son épaisseur vont définir sa capacité à traiter les déchets indésirables en les rendant assimilables par les plantes ou en les neutralisant à long terme. Véritable épurateur, son ensemencement dès le démarrage, en bactéries vivantes et micro organismes vous permet d’obtenir rapidement un équilibre propice au bien être de l’ensemble des habitants de l’aquarium.

Translate »