Emilie, la dame aux Wabi-Kusa

Présente-toi en quelques lignes

Je viens de Bretagne au nord ouest de la France, amoureuse de la nature et des plantes ce qui m’a conduit à mon premier métier de paysagiste. Je me suis réellement intéressé à l’aquariophilie quand j’ai découvert l’élevage des crevettes d’aquarium d’eau douce et le monde des nano aquariums. Je pratique l’aquascaping depuis maintenant 4 ans, même si je ne me considère pas comme une aquascapeuse.

Qu'est-ce qui t'animes dans cette passion ?

Cette passion m’a accompagné et m’accompagne toujours dans des moments parfois compliqués. C’est vraiment ma bulle d’oxygène, mon refuge. L’aquariophilie et tous ce qui gravite autour est un bon lien entre ma passion de la nature, des plantes, de l’eau et le maintien d’un écosystème vivant. J’aime également le sens créatif de cette passion, et j’explore toutes les facettes de ce hobby (aquariums, aquascaping, paludarium, terrarium, wabi-kusa)

Quelle est ta vision du Hobby ?

J’essaie de plus en plus de penser aux bien-être des habitants de mes aquariums au détriment parfois des concours. Je me fais plaisir avant tous et pour moi, c’est le principal. C’est donc naturellement que je me suis rapproché de PRODIBIO et de son équipe qui ont une approche de l’aquariophilie proche de la mienne. Je suis vraiment très heureuse et honoré de faire maintenant partie des ambassadrices.

Quel est ton produit PRODIBIO préféré et pourquoi ?

C’est vraiment compliqué d’en choisir un seul. Pour moi les produits de la gamme eau douce se complète les uns aux autres. Mais récemment j’ai découvert  Humic’Water, qui apporte des acides fulviques et humiques que l’on trouve naturellement dans la nature. J’en mets absolument partout, que ce soit dans mes aquariums et même dans mes wabi-kusa. C’est vraiment un super produit qui fait partie maintenant de mes indispensables. 

Hardscape Photo Finale

Palmarès en concours

2021

CAPA #1

EAPLC #?

IIAC #95

2020

CAPA #11 

(Paludarium)

2019

2018

CAPA #1

EAPLC #4

IIAC #54

2017

CAPA #9

EAPLC #24

Suivre Emilie sur les réseaux

Translate »